Quelques astuces pour les développeurs WordPress

Le gestionnaire de contenu WordPress met à la disposition des développeurs plusieurs outils qui leur facilite la tâche: développement de thèmes accéléré, interface flexible, traduction facilitée etc. Malgré tout, il reste quelques points faibles à WordPress qui peuvent parfois être réglés par une petite extension inconnue ou une ligne de code. Voici quelques-uns de ces trucs accumulés au cours des deux dernières années:

Sauver de précieuses minutes

Traduire un thème plus rapidement

Préparer la traduction d’un thème est un jeu d’enfant avec les fonctions de traduction, mais vous devriez déjà le savoir. Par contre, le logiciel poedit qui est communément utilisé pour la traduction introduit plusieurs étapes supplémentaires: configuration, création et copie des catalogues et tout le bazar. J’ai récemment fait la découverte d’une extension qui offre les mêmes fonctionnalités que poedit directement à partir de l’interface WordPress, et qui fonctionne sans configuration. On sélectionne le thème ou l’extension à traduire, et c’est parti!

Partir avec un thème de base

J’ai pris l’habitude de construire mes sites à partir de Boilerplate, un squelette de thème auquel il ne reste qu’à ajouter un style. Il contient tout le nécessaire, des pages d’archives aux sélecteurs CSS vides, ce qui me sauve un temps considérable pour chaque nouveau site. Vous trouverez sur le net plusieurs thèmes qui remplissent le même rôle.

Simplifier la vie des clients

Épurer l’interface et limiter les permissions

Si votre client a accès à l’administration de son site, il est de votre devoir de lui faciliter la tâche et de lui limiter l’accès aux zones qui lui seront inutiles. J’ai pris la bonne habitude de créer un compte de niveau Éditeur dans lequel je ne garde que les parties essentielles de l’interface. De cette façon, le client travaille avec une interface épurée qui ne contient que ce dont il a besoin pour gérer le contenu du site. Les options plus techniques sont cachées derrière un compte administrateur qui est sert uniquement en cas d’urgence.

URL simplifiée pour la section admin

Grâce à .htaccess, il est possible de rendre l’adresse de la section admin plus intuitive. Vous pourriez par exemple rediriger les clients depuis une adresse facile à mémoriser comme site.com/admin ou site.com/administration. Il suffit d’ajouter la ligne suivante au fichier .htaccess à la racine de votre site:

RewriteRule ^admin\/?$ wp-admin

Laisser un commentaire