English

Votre site à été piraté? Respirez et lisez ceci

Il est possible que vous ayez un jour à faire face à des problèmes de piratage sur votre site internet. Celui-ci sera peut-être utilisé comme relais pour une fraude par carte de crédit ou pour distribuer des logiciels malveillants. Ces attaques sont communes et parfois difficiles à combattre, mais il est crucial que vous réagissiez rapidement pour éviter d'y perdre plus.

Étape 0: gardez votre sang-froid

Notez d'abord que la majorité des attaques perpétrées sur des sites internet n'ont rien de personnel. Les failles sur les sites internet sont souvent trouvées et exploitées par des logiciels automatisés. Votre site internet avait probablement une vulnérabilité commune qui a attiré l'attention d'un de ces logiciels.

Avertissement de Google

Vous devrez agir rapidement pour éviter les ennuis. Dépendant de l'attaque, il se peut que votre site soit utilisé pour distribuer des logiciels malveillants ou commettre des fraudes. Dans un tel cas, votre site risque d'être signalé comme malveillant, et vos clients seront avertis qu'ils courent un danger lorsqu'ils tentent de visiter votre site.

Étape 1: arrêtez les presses et appelez les secours

Mettez immédiatement le site hors ligne avant que Google ait vent du problème et qu'il effraie vos visiteurs. Contactez ensuite quelqu'un de compétent qui sera en mesure de nettoyer votre site et trouver la faille qui a été exploitée. Vous êtes à la recherche d'un développeur web (bonjour!) ou d'un consultant en sécurité de sites internet.

Étape 2: vérifiez votre ordinateur

Si vous utilisez votre ordinateur pour accéder à votre site via FTP, il est possible qu'un virus sur votre machine capture les mots de passe de votre site et les envoie à un pirate. Commencez par scanner votre ordinateur à l'aide d'un antivirus efficace comme Microsoft Security Essentials ou MalwareBytes pour vous assurer que l'attaque ne part pas de votre ordinateur.

Étape 3: contactez votre hébergeur

L'attaque se fait peut-être au niveau de votre hébergeur. Si c'est le cas, il est important de le notifier de vos problèmes pour qu'il puisse vous aider dans vos démarches.

Étape 4: gardez l'oeil ouvert

Si vous utilisez un gestionnaire de contenu, gardez-le toujours à jour. Ces mises à jour réparent souvent des failles de la version précédente. Installez Google Webmaster Tools pour surveiller de près votre site et être informé des logiciels malveillants qui se trouvent sur votre site.

Laisser un commentaire